Film, Autres

Festival du film polonais au CC De Spil

De Spil (Roeselare)
13/02/18 - 17/02/18

Le Centre culturel De Spil de Roeselare montre son intérêt pour la Pologne durant les vacances de carnaval en organisant un mini-festival de films polonais sur 5 jours. Chaque jour, un film récent sera présenté, accompagné de conférences, d’ateliers et d’autres activités réjouissantes. Les films présentés sont les suivants :

INFORMATIONS PRATIQUES
>>> CC De Spil (Hippoliet Spilleboutdreef 1, 8800 Roeselare) - voir la carte
>>> du mardi 13 février au samedi 17 février
>>> 7 / 3,5


mardi 13/02 - Les Fleurs bleues (Powidoki)
(Andrzej Wajda, PL, 2016, VOPL stNL-FR, 98')
Dans la Pologne d’après-guerre, le célèbre peintre Władysław Strzemiński enseigne à l’Ecole nationale des Beaux-Arts de Łódź. Il avait accédé à la notoriété avant le conflit mondial grâce à son art et au courant "uniste" dont il fut l’un des concepteurs. Ses étudiants continuent à le considérer comme le "Messie de la peinture moderne" mais le ministère de la Culture n’est pas du tout du même avis. Contrairement à ses confrères qui se sont soumis à la ligne du parti et ont accepté les principes du réalisme socialiste, Strzemiński refuse de compromettre son art. Il refuse de suivre les ordres du parti, ce qui lui vaut d’être expulsé de l’université et de l’Union des artistes. Malgré cela, ses étudiants continuent de le visiter et de prendre auprès de lui des leçons privées. Ils prennent note de sa théorie du regard et font grand cas de son avis sur leur travail. Mais Strzemiński, qui a perdu un bras et une jambe, et qui est maintenant sans source de revenus, tombe dans une grande pauvreté et voit son état de santé empirer. Cela n’empêche pas les autorités communistes de continuer à travailler à sa perte.
Il s’agit du dernier film de Andrzej WAJDA, l’un des plus grands réalisateurs que le cinéma polonais ait connu.

>>> projections à 14h30 et 20h
>>> La projection de 20h sera précédée (à 19h) d’une introduction par le professeur Kris VANHEUCKELOM (Université catholique de Leuven). Des boissons et des pâtisseries polonaises seront à déguster à l’issue du film. Ceux qui préfèreront la projection de 16h recevront quant à eux un morceau de tarte et un café polonais.





mercredi 14/02 - The Art of Loving (Sztuka Kochania)
(Maria Sadowska, PL, 2017, VOPL stNL-FR, 121')
Le film raconte l'histoire de Michalina Wisłocka, une gynécologue qui a réalisé l'impossible dans la Pologne conservatrice et puritaine de l’après-guerre. Son livre "The Art of Loving" a révolutionné la vie sexuelle dans la Pologne communiste. Pour parvenir à publier son livre, elle dut longtemps se battre contre les stéréotypes conservateurs, l'ignorance généralisée et la censure sur fond d’histoire personnelle compliquée. Une chose est certaine : la vie sexuelle des Polonais a changé grâce à elle.

>>> projection à 20h
>>> une discussion sur le thème du film est prévue dès 19h. Elle sera poursuivie après la projection.





jeudi 15/02 - Behind the Blue Door (Za niebieskimi drzwiami)
(Mariusz Palej, PL, 2015, VOPL stNL-FR, 92')
Łukasz, 11 ans, débute une aventure incroyable lorsqu’il part en vacances avec sa mère. Suite à un accident de voiture, celle-ci tombe dans le coma et il doit aller habiter chez sa tante Agata. Elle l’emmène dans une toute petite maison à la mer où, dans l'anciènne chambre de sa mère, il découvre une porte qui donne sur un monde parallèle et magique... A lui de savoir jusqu’où il peut s’y aventurer !
Ce film a reçu le prix du Meilleur Premier film au festival international du film pour enfant Ale Kino!

>>> projection à 10h
>>> Un petit-déjeuner gratuit sera servi à partir de 9h. La projection sera suivie d’un atelier de réalité virtuelle dirigé par Iwona POM.





jeudi 15/02 - The Zookeeper's wife
(Niki Caro, USA, 2017, VOEN stNL, 129')
Année : 1939. Lieu : Pologne. Nous sommes chez Antonina (jouée par Jessica CHASTAIN) et son mari, le docteur Jan Żabiński (joué par Johan HELDENBERGH), un couple très lié, tant dans leur vie professionnelle que personnelle. Le zoo de Varsovie s’épanouit sous la direction de Jan et les bons soins d’Antonina jusqu’au jour où survient la guerre : il doit fermer ses portes et arrêter ses activités suite à l'invasion de la Pologne par les nazis. Le couple est sommé de prendre ses ordres auprès du zoologue nommé par le pouvoir hitlerien, Lutz Heck (joué par Daniel BRUHL). Ce dernier a une vision personnelle du rôle du zoo et met en place un nouveau programme d’élevage. Les Żabiński vont alors décider d'entrer en résistance. Les cages laissées vides et les tunnels souterrains destinés originellement à protéger les animaux sont ainsi utilisés pour cacher des hommes. Lorsque le couple entreprend de sauver les gens du ghetto de Varsovie, Antonina se met elle et ses enfants en grand danger...

>>> projection à 20u
>>> >>> Le film sera précédé d’une introduction historique par Michał TRĘBACZ du Musée de l’Histoire des Juifs polonais POLIN de Varsovie.





vendredi 16/02 - 11 Minutes
(Jerzy Skolimowski, PL/IER, 2015, VOPL stEN, 81')
Un mari jaloux, une actice sexy, un réalisateur sordide travaillant à Hollywood, un dealer de drogue imprudent, une jeune demoiselle livrée à elle-même, un vendeur de hot-dogs, un étudiant surexcité avec une mission mystérieuse, une équipe paramédicale folle, un groupe de nonnes affamées : un petit panel d’habitants d’une ville d’aujourd’hui dont les destins s’entrelacent et prennent un tournant inattendu en l’espace d’à peine 11 minutes. Un thriller du maître de la Nouvelle Vague polonaise, Jerzy SKOLIMOWSKI.

>>> projection à 20h





samedi 17/02 - Butterfly Kisses (Pocałunki Motyla)
(Rafał Kapeliński, UK, 2017, VOEN stNL, 89')
Ce drame réaliste et social s’intéresse à 3 jeunes garçons dans un quartier ennuyeux de Londres. Le trio y chasse l’ennui avec le billard, des discussions sur les femmes et le porno. Ce récit d’adolescents innocent se transforme en un drame poétique et sombre lorsque le plus silencieux des trois protagonistes tombe amoureux. La photographie éthérée et l’interprétation sensationnelle des jeunes acteurs mettent en évidence le sentiment de désoeuvrement de ces garçons que la vie n’a pas aidés, d’une manière telle qu’elle fait penser à la New Wave ou au punk anglais. Ce film a reçu l’Ours de cristal à la Berlinale.

>>> séance à 20h
>>> La projection sera suivie d'un verre de l'amitié qui clôturera cette semaine de cinéma polonais.





CC De Spil
FrançaisFrançais NederlandsNederlands EnglishEnglish
 
Newsletter
bruxelles@instytutpolski.org
Isuu