Film

Court-métrages polonais au festival "Filmer à tout prix"

Cinéma Nova (Bruxelles)
23/11/17 - 02/12/17
Filmer à tout prix Filmer à tout prix

Dans le cadre de la 17e édition du festival de films documentaires Filmer à tout prix, une projection de court-métrages polonais sera organisée vendredi 1 décembre. Les 5 films projetés sont les suivants: KOPALNIA (La mine) de Natalia BrzozowskaNIE PŁACZ (Ne pleure pas) de Grzegorz Królikiewicz, OPOWIEŚĆ O CZŁOWIEKU, KTÓRY WYKONAŁ 552% NORMY (L'histoire de l'homme qui a assuré 552% de son quota) de Wojciech Wiszniewski, KOBIETY PRACUJĄCE (Femmes au travail) de Piotr Szulkin et ĆWICZENIA WARSZTATOWE (Exercices d'atelier) de Marcel Łoziński.

Ces films font partie de la programmation des renconcres intitulées Portée politique et expérience esthétique axées sur la tendance du documentaire contemporain à se polariser d'une part sur un cinéma d'engagement social où tout est message et d'autre part sur un cinéma d'art aux belles images contemplatives, devenu muet face à un monde indéchiffrable.
La programmation polonaise sera présentée lors de la première parti, intitulée Censure, forme et politique. Le dénominateur commun aux films est le fait qu'ils ont tous été cvensurés pour des raisons strictement politques. Des oeuvres que l'outrage - politique et esthétique - habite et traverse de part enpart. Plus d'infos sur ces rencontres ICI.

INFORMATIONS PRATIQUES
>>> Cinéma Nova (Rue d'Arenberg 3, 1000 Bruxelles) - voir la carte
>>> 1 décembre 2017 - 19h00
>>> 6 | 4
R.S.V.P. - dans la limite des places disponibles. Pour réserver, envoyez un mail à reservation.fatp@gsara.be en précisant le no, de la rencontre (Censure, forme et politique) ainsi que votre nom.


KOPALNIA (Natalia Brozowska, Pologne, 1947, 10')
Malgré un montage proche du cinéma russe, cette esthétique expressionniste à l’allemande et ce portrait tragique de l’industrialisation n’ont pas plu au Parti Communiste qui pariait sur l’esthétique du réalisme socialiste.

NIE PŁACZ (Grzegorz Królikiewicz, Pologne, 1972, 9')
Un groupe d’amis font leurs adieux avant de partir à l’armée. Exaltation, rébellion, nostalgie. Leurs derniers moments de liberté.

OPOWIEŚĆ O CZŁOWIEKU, KTÓRY WYKONAŁ 552% NORMY (Wojciech Wiszniewski, Pologne, 1973, 25')
L’histoire d’un mineur, leader controversé du travail socialiste (1940-50), déterminé à défendre sa légende.

KOBIETY PRACUJĄCE (Piotr Szulkin, Pologne, 1978, 6')
Tourné au rythme de 16 images par seconde, ce film induit une impression de distorsion de la réalité, ce qui a été jugé comme une offense aux travailleurs socialistes.

ĆWICZENIA WARSZTATOWE (Marcel Łoziński, Pologne, 1986, 12')
Que pensez-vous de la jeunesse polonaise? Un micro-trottoir avec une question apparemment innocente. Un film sur l’opinion publique et la manipulation par les médias.


FILMER A TOUT PRIX
De 23 novembre au 2 décembre, le festival du film documentaire Filmer à tout prix aura lieu pour la 17e fois dans les cinémas bruxellois. Le festival est un lieu privilégié de rencontres et de débats autour d’un cinéma moderne et d’une création qui questionne notre monde. Ce rendez-vous incontournable du cinéma documentaire en Belgique sélectionne une série de films représentatifs de la multiplicité des langages cinématographiques. Vivante et sans concession, cette manifestation donne à voir des films belges et étrangers qui abordent les réalités du monde sous des formes et des écritures inventives et novatrices.

Plus d'information sur leur site.


Cinéma Nova

Liens

FrançaisFrançais NederlandsNederlands EnglishEnglish
 
Newsletter
bruxelles@instytutpolski.org
Isuu
 
Radio 2