Théâtre

Circum Mortis - l’héritage de Tadeusz KANTOR, par LUCA Drama

30CC Leuven
25/11/14 - 28/11/14
© Kristof Van Perre © Kristof Van Perre


L’Ecole d’art dramatique louvaniste LUCA Drama présente le spectacle CIRCUM MORTIS, basé principalement sur l’héritage dramaturgique de Tadeusz KANTOR. Mis en scène par Johan KNUTS, acteur et fin connaisseur du théâtre grotesque, ce spectacle s’inscrit dans le projet de recherche Kantor was here mis en place par l’école.
Un des points fondamentaux de ce projet fut les ateliers théâtraux dirigés du 1er au 12 septembre 2014 par deux acteurs, collaborateurs du théâtre cracovien de KANTOR, Teresa et Andrzej WEŁMIŃSKI. Avec l’aide de ces deux figures importantes de l’héritage kantorien, les étudiants et leur professeur se sont immergés dans l’univers du grand dramaturge polonais.
Le spectacle Circum mortis est le point d’orgue d'un projet qui a duré deux ans, deux ans de recherche et de pénétration d'un univers aussi singulier qu'universel - celui de Tadeusz KANTOR.
Il est également un prélude formidable aux manifestations qui auront lieu en 2015, décrétée année Tadeusz KANTOR par le Parlement Polonais.
+++ En savoir plus sur la genese du projet L’ART DU MANQUE et le spectacle CIRCUM MORTIS



INFORMATIONS PRATIQUES
>>> Openbaar Entrepot voor de Kunsten – OPEK, grote zaal (Vaartkom 4, 3000 Leuven) – voir la carte
>>> 25 > 28 novembre 2014 – 20h
(rencontre - en néerlandais - avec Johan De Boose et Johan Knuts le 26 novembre au terme du spectacle)
>>> 5€ (acheter son billet en ligne)

Coaching : Johan KNUTS et Johan DE BOOSE
Acteurs : Laurian Callebaut, Heleen Desmet, Emma De Saedeleir, Amber Janssens, Anke Jochems, Tine Roggeman, Matthias Van de Brul, Lynn Van den Broeck, Sander Van den Broeck, Janna Van Mingeroet, Liesbeth Mulkers, Charlotte Verlinden, Maxime Waladi en Charlotte Wellens




L’art du manque/De kunst van het gemis
En 2012, Kris CUPPENS, le directeur de LUCA Drama, proposait L’art du manque/De kunst van het gemis, un projet de deux ans dont le but était de "partir à la découverte d’une dramaturgie contemporaine de la mélancolie dans laquelle la création de Tadeusz KANTOR, réinventeur du théâtre contemporain, tient une place de choix". Il était destiné à explorer le champ de la mélancolie à travers le prisme de la dramaturgie contemporaine. Dans ce contexte, Tadeusz KANTOR (1915-1990), figure incontournable du théâtre contemporain international, tient une place de choix.
La première étape du projet fut un voyage d’étude à Cracovie, la ville natale de KANTOR. Ils y ont visité les collections de la Cricoteka, le Centre de Documentation de l’Art de Tadeusz Kantor du Musée du Théâtre Cricot 2. Ils ont également visité le Camp d’extermination nazi d’Auschwitz.
Ensuite, étudiants et professeurs ont rencontré Johan DE BOOSE, un journaliste et écrivain flamand qui a connu Tadeusz KANTOR et a écrit sa thèse de doctorat sur le Théâtre de la Mort de Kantor (Université de Gand) ; on lui doit également la traduction en néerlandais de l’ensemble des manifestes artistiques de Kantor.
La troisième partie du projet a eu lieu en septembre 2014. Un groupe d’étudiants participa en effet du 1er au 12 septembre aux ateliers dirigés par les célèbres acteurs et collaborateurs du Cricot 2, Teresa et Andrzej WEŁMIŃSKI. Au terme de ces ateliers, un spectacle fut mis en place : ASHES, qui évoquait notamment la Première Guerre mondiale. Les photos sont à voir sur le site de la Cricoteka.
La dernière partie de cette longue réflexion sur l’héritage de Kantor est CIRCUM MORTIS.
+++ En savoir plus sur Tadeusz KANTOR sur le site de l’Institut Adam Mickiewicz



Liens

FrançaisFrançais NederlandsNederlands EnglishEnglish
 
Newsletter
bruxelles@instytutpolski.org
Isuu
 
Radio 2