Czesław Miłosz + Zbigniew Herbert + Tadeusz Różewicz

Musées royaux des Beaux-arts de Belgique (dans le cadre des Midis de la Poésie)
21/10/14
Les Midis de la Poésie accueillent Piotr BIŁOS (INALCO, Paris) pour une conférence intitulée Chroniques d’une renaissance annoncée – Czesław MIŁOSZ, Zbigniew HERBERT, Tadeusz RÓŻEWICZ. Nicolas JANSSENS lira des poèmes de ces trois maîtres de la poésie polonaise. Avec un accompagnement musical par la violoncelliste Aleksandra LELEK (Preludio-Fantasia de Gaspar Cassado, Divertimento de Krzysztof Penderecki et la Bourée de la Troisième Suite de Bach)

En pratique | la conférence | le conférencier | le récitant | la violoncelliste

Les Midis de la poésie, ce sont des conférences à deux voix pour présenter et dire la poésie et la littérature d’hier et d’aujourd’hui, d’ici et d’ailleurs, le mardi entre 12h40 et 13h30, dans le petit auditorium des Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique. Cinquante minutes pour une découverte, une émotion, une rencontre.

>>> http://www.midisdelapoesie.be/



Chroniques d’une renaissance annoncée – Czesław MIŁOSZ, Zbigniew HERBERT, Tadeusz RÓŻEWICZ
Trois poètes polonais sont considérés unanimement dans les pays anglo-saxons comme faisant partie des créateurs les plus importants du XXe siècle : Czesław Miłosz (1911-2004, Prix Nobel de littérature en 1980), Zbigniew Herbert (1924-1998) et Tadeusz Różewicz (1921-2014). Ces trois poètes, aux idées et aux styles si différents, cristallisant dans leurs œuvres des aspirations et des thèmes caractéristiques de l’après-guerre en Europe centrale : l’exil, le rôle de l’écrivain dans la société civile (Miłosz), les possibilités laissées à la création après l’expérience de l’Holocauste (Różewicz), les racines culturelles de l’Europe, la recherche de logique (Herbert), ont également révélé dans d’autres formes littéraires l’acuité de leurs réflexions (surtout l’essai chez Miłosz et Herbert, le drame chez Różewicz). Leur poésie s’en est ressentie et touche toujours le lecteur par leur intelligence et leur ancrage dans la réalité du monde. C’est à une réflexion sur la réflexion que nous invite Piotr Biłos.



Nicolas JANSSENS
Photographe de reportage, Nicolas a toujours été passionné par le théâtre. Après un début de formation à l’académie avec Bernard Marbaix, il suit les cours avec Daniel Nicodème qui finit de le convaincre. Il fera donc du théâtre. Il rentre au Conservatoire Royal de Bruxelles en 2009. Désireux de créer un lien entre ses passions, il travaille entre autre avec Crew & Terra Nova dans leur projet d’immersion audio-visuel, il joue dans « L’histoire du soldat » qui allie musique classique et théâtre, il met en scène « Le pont » qui s’est joué en Belgique, en France et en Pologne. Nicolas participe également à plusieurs créations collectives; terrain de prédilection du brassage des disciplines au sein d’une dynamique de création : « L’augmentation » de G.Perec, « A présent que j’embrasse comme les humains » création librement inspirée du mythe de Médée, …



Piotr BIŁOS est Maître de conférences en littérature polonaise à l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales (INALCO, Paris). Spécialiste de théorie littéraire et de théorie de la traduction, il est l’auteur de nombreuses études en français et en polonais sur la littérature siècle. Il a récemment publié Exil et modernité : Gustaw Herling-Grudziński, du XXe Witold Gombrowicz, Czesław Miłosz, vers une littérature à l’échelle du monde aux éditions Classiques Garnier (2012) ; il a également participé au tome Voix et visages de la poésie polonaise, sous la direction de Maria Delaperrière, publié en 2006 aux éditions de Institut d’Etudes Slaves en écrivant la notice relative à Wisława Szymborska. Plus récemment, il a publié dans la revue Europe un article mettant en rapport l’œuvre du poète grec Constantin Cavafy avec celle de Zbigniew Herbert intitulé « Sous le signe d’Hermès » (2013, vol. 91, 1010-1011, pp. 206-215). Piotr Biłos a passé son enfance entre l’Algérie, le Maroc et la Pologne. Il a étudié à Paris et à Cracovie et vit actuellement dans ces deux villes.



Aleksandra LELEK est diplômée du Conservatoire de Cracovie en violoncelle. Elle a commencé cette année un doctorat en instrumentologie dans la même institution et étudie parallèlement au Conservatoire Royal néerlandophone de Bruxelles sous la direction du professeur Jeroen Reuling.



En pratique
>>> Petit auditorium, Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique (rue de la Régence 3, 1000 Bruxelles) - voir la carte
>>> 12h40 > 13h30 (ouverture des portes à 12h30)
>>> 6 € | 3 € (Groupes scolaires et étudiants du Conservatoire)
Le ticket donne accès, le même jour, au Musée d’Art ancien mais aussi à la sélection des œuvres d’art moderne dans le patio et au niveau + 1 du Patio.
>>> Métro stations Parc et Gare Centrale | Bus 27, 29, 38, 71, 95 | Trams 92 et 94 | Parking Poelaert



FrançaisFrançais NederlandsNederlands EnglishEnglish
 
Newsletter
bruxelles@instytutpolski.org
Isuu