Musique

Découvrez la musique ancienne polonaise avec l’ensemble PEREGRINA

Palais des Beaux-Arts de Bruxelles - dans le cadre des BOZAR SUNDAYS
27/10/13
Peregrina © G.Ziemianski Peregrina © G.Ziemianski

L’ensemble PEREGRINA, sous la direction de Agnieszka Budzińska-Bennett, participe aux BOZAR SUNDAYS avec son concert SACER NIDUS (Le Saint Nid | St Adalbert, Bolesław I le Vaillant et Othon III dans la musique médiévale).

>>> En savoir plus sur le contexte historique de la création des textes interprétés ICI
>>> En savoir plus sur l'Ensemble Peregrina sur notre site ou sur le leur www.peregrina.ch

+++ Lire l'article (en anglais) de Elżbieta Cherezińska et Agnieszka Budzińska-Bennett intitulé A mature man at the peak of power and a young man of ephemeral charm, servant d'introduction historique au disque Sacer Nidus.
+++
Lire les paroles (en latin et en anglais) des textes composant le disque Sacer Nidus.
+++ Ecoutez ici un extrait de Bogurodzica, joué durant le concert.



Programme :

1. Festum agat ecclesia [hymne, Cracovie, 15e siècle]
2. Alme presul [responsory from the rhyme office Benedic regem cunctorum, Gniezno, 13e/14e siècle]
3. O preclara Adalberti (instrumental)
4. O preclara Adalberti [fragment, Gniezno, 14e siècle]
5. Annua recolamus [fragment, Reichenau, écrit vers 1001]
6. Consurgat in preconia [fragment, Gniezno (?), 15e siècle]
7. Omnis etas, omnis sexus [lamentation pour la mort de Bolesław Chrobry (1025) – le texte provient de la Chronique de Gallus Anonymous (I, 16), datant du 12e siècle]
8. Hac festa die tota [fragment, Gniezno (?), écrit après 1090]
9. Beatus es (instrumental)
10. Alleluja. V. Beatus es [Gniezno, 16e siècle]
11. Salve sidus Polonorum [fragment, Gniezno (?),14e|15e siècle]
12. Adalbertus presul (instrumental)
13. Alleluja V. Salve decus Polonie [Cracovie, 15e siècle]
14. Bogurodzica [Kcynia (près de Poznań) ou Cracovie, date inconnue) - ECOUTER ICI
15. Fulget in templo legifer (hymne, Cracovie, 15e siècle)



Informations pratiques

>>> Palais des Beaux-Arts de Bruxelles - BOZAR (Rue Ravenstein 23, 1000 Bruxelles) - voir le plan
Rotonde Bertouille
>>> dimanche 27 octobre 11h > 12h
>>> 10 € 
 
Cet événement sur le site de BOZAR 



Sacer Nidum | Le Nid sacré

Gniezno est une ville de Pologne située à une cinquantaine de kilomètres de Poznań. Le nom de la ville tire son origine du mot „nid” ; il renvoit à l’endroit où le légendaire Lech, père des Polonais, vit une aire d’un aigle blanc et décida d’y créer un royaume. Vers l’an 1000 Bolesław Ier le Vaillant, prince de Pologne, fils du premier chef polonais christianisé, charge l’évêque Adalbert de convertir les peuplades païennes qui vivaient près de ses frontières. L’évêque mourut en martyre. Son corps fut racheté par le prince qui l’ensevelit dans la cathédrale. Le martyre fut canonisé à Rome, et son culte se répandit dans le pays dirigé par Bolesław et passa les frontières de l’empire germanique, voisin occidental de celui-ci. Lorsque l’empereur Othon III vint se recueillir sur la tombe du religieux, il plaça sa couronne sur la tête du prince, reconnaissant ainsi sa vaillance, sa foi et sa fonction politique. L’empire germanique s’inclinait respectueusement devant Bolesław qui fut couronné roi sur son lit de mort en 1025. La Pologne devenait un royaume, elle qui avait prouvé, dans ce Moyen-âge chrétien, qu’elle était une digne fille de l’Eglise. Les personnages de Bolesław – le premier roi –, d’Adalbert – le premier saint polonais – et d’Othon III – l’empereur qui reconnut la Pologne – sont intimement liés dans la mentalité médiévale polonaise. Il n’est dès lors pas étonnant qu’ils furent si souvent mentionnés dans les documents d’époque et chantés avec autant de ferveur durant les siècles qui suivirent.
Le « Nid sacré », c’est donc tout simplement là où est née la Pologne.



L’Ensemble Peregrina, fondé à Bâle par la chanteuse et musicologue polonaise Agnieszka Budzińska-Bennett, est né de la volonté de faire des recherche sur la musique sacrée composée entre le XIIe et le XIVe siècle et de la jouer en concert. Le nom du groupe, se référant au voyage, renvoie à la transmission des idées et de la musique à travers l’Europe médiévale. Ses membres, d’origine polonaise, suisse, française, finlandaise et estonienne, interagissent en faisant converger leurs cultures et leurs histoires dans le but de trouver l’osmose idéale qui leur permet de rencontrer leurs ambitions artistiques. C’est en effet une approche sensible qui caractérise ce groupe mû par le désir de présenter des thèmes et des œuvres sélectionnées avec soin, avec une attention particulière à la relation entre texte et musique, en puisant à deux sources distinctes et complémentaires : le matériel originel, tant musical que textuel, et les recherches musicologiques et historiques les plus récentes. Les performances du groupes sont dirigées par le projet de transmettre le plus précisément possible la partition de base, sans jamais avoir à renoncer à la partition pour voix.
L’Ensemble collabore de manière soutenue avec la Schola Cantorum Basiliensis, où ses membres se sont rencontrés, et dans le département recherche de laquelle Agnieszka Budzińska-Bennett travaille depuis 2011. Il a enregistré les disques Mel et lac (Raumklang 2005), consacré à la musique de l’Aquitaine du XIIe siècle, Filia praeclara (Divox 2008), consacré à la musique des couvents de clarisses polonais des XIIIe et XIVe siècles (il reçut le prestigieux ECHO-KLASSIK Award 2009 pour le meilleur enregistrement a capella de l’année), Crux (Glossa 2011) avec de la musique pascale parisienne des XIIIe et XIVe siècle, Sacer Nidus (Raumklang 2011) – présenté au BOZAR – comportant des enregistrements des plus anciennes partitions retrouvées en Pologne, Veiled Desires – Lives and Loves of Nuns in the Middle Ages (Raumklang 2012, International Classical Music Awards 2013 nomination) et enfin Cantrix (Raumklang 2013), enregistrement du passé musical de l’Ordre de Malte. L’ensemble s’est produit dans de nombreux festivals en Allemagne, Espagne, Estonie, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Islande, Italie, Lettonie, Pologne, République tchèque, Suisse. On a également pu écouter ses concerts lors de retransmissions radiophoniques sur DRS 2, Deutschlandfunk, Südwestfunk, SWR2, Bayerischer Rundfunk, Klaasika Radio Estonia, Polskie Radio 2 et BBC 3.

Agnieszka Budzińska-Bennett
- chant, harpe, direction
Hanna Järveläinen - chant
Eve Kopli - chant
Clara Coutouly - chant
Baptiste Romain - vielle

Agnieszka Budzińska-Bennett (née à Szczecin en 1973) est chanteuse, harpiste, pianiste et musicologue. Nommée deux fois aux prestigieux prix Paszport Polityki (2012 et 2013). Diplômée de piano, docteur en musicologie à l’Université Adam Mickiewicz de Poznań, elle vit et travaille à Bâle après avoir réalisé un diplôme postuniversitaire en musicologie et en philologie nordique. Elle a étudié le chant et la musique d’ensemble avec E. Kirkby, A. Boothroyd (Londres), B. Thornton, B. Bagby (Cologne), R. Levitt, D. Vellard, E. Tubb, A. Rooley et S. Haselhoff (Bâle). Elle est membre de plusieurs ensembles de musique ancienne tels que Perlaro, Ferrara Ensemble, Ensemble Orlando Fribourg, La Cetra, Accademia dell’Arcadia, a pris part à de nombreux festivals de musique ancienne en Europe et en Asie, et enregistre régulièrement pour des labels comme Raumklang, Glossa, Divox, WDR, L’Empreinte Digitale, Claves, Pan Classics



Le projet Sacer Nidus a été réalisé sur commande du Bureau du Maréchal de la Voïévodie de Grande-Pologne



Bozar Sundays
Leur objectif est d'initier les enfants à la culture de la manière la plus adaptée qui soit. Rendez-vous donc dès 10 heures pour l’incontournable petit-déjeuner en famille (pensez seulement à réserver pour vous assurer d’être servis à votre goût). A 11 heures, les générations se séparent. Les adultes ont le choix soit d’assister à un concert, soit de visiter l’exposition en compagnie d’un guide.
Du côté des enfants (de 3 à 12 ans), direction l’atelier bilingue où chaque dimanche un animateur différent les invite à explorer la fibre artistique qu’ils portent en eux.

Programme :
10h00 : Petit-déjeuner
10h30 : Inscription à l’activité
11h00 : Concert / Visite guidée (une heure environ)

Les Bozar Sundays, sur le site de BOZAR




 >>> le Palais des Beaux-Arts

Liens

FrançaisFrançais NederlandsNederlands EnglishEnglish
 
Newsletter
bruxelles@instytutpolski.org
Isuu