Musique

Apollon Musagète Quartett rend hommage à Witold Lutosławski

Salle Bleue, deSingel (Anvers) - dans le cadre de l'Année Witold Lutosławski 2013
02/02/13


C’est presque devenu une tradition au début de l’année : l’Apollon Musagète Quartett se produit en Belgique. C’est que leur succès ne se dément pas. Qu’il joue Haydn ou Szymanowski, Brahms ou Lutosławski, c'est inimitable, captivant et accessible.
Apollon Musagète Quartett a l'honneur d'inaugurer en Belgique l'ANNEE WITOLD LUTOSŁAWSKI, en exécutant le Quatuor à corde du compositeur polonais dont on fête cette année le centenaire de sa naissance. DeSingel le souligne, entendre le Quatuor à corde de Lutosławski est "une expérience hors du commun, ne serait-ce que parce que la musique n'est jamais la même d'une version à l'autre. En effet, Lutoslawski accorde aux musiciens une telle liberté dans l'interprétation des notes que l'équilibre entre les quatre instruments est différent à chaque fois". Pour appuyer son hommage, l'Apollon Musagète Quartett a composé une pièce originale portant le titre éloquant Multitude in memoriam W. Lutoslawski.

 Informations pratiques  |  L'Apollon Musagète Quartet

+++ le site internet du groupe : www.apollon-musagete.com
+++ Plus d’informations sur le site de deSingel

>>> 2013, année Witold Lutosławski (cliquez sur l’icône pour être redirigé vers le site de l’Association Witold Lutosławski, maître d’œuvre des festivités)


+++ Le concert de 2012 se trouve ICI, et celui de 2011 - ICI


Au programme :

Felix Mendelssohn-Bartholdy, Quatuor à cordes en la mineur no 2, opus 13  
Leoš Janáček, premier Quatuor à cordes, JWVII/8, « Sonate à Kreutzer »
Witold Lutoslawski, Quatuor à cordes
Apollon Musagète Quartett, Multitude in memoriam W. Lutoslawski



Apollon Musagete Quartett

Le quatuor fut fondé à Vienne en 2006 par quatre Polonais : Paweł Zalejski (violon), Bartosz Zachłod (violon), Piotr Szumieł (alto) et Piotr Skweres (violoncelle).
Derrière le nom étrange de ce groupe se cache un hommage à un ballet d’Igor Stravinski datant de 1927/28 dans lequel le dieu Apollon danse avec trois muses, symbolisant la poésie, la rhétorique et la danse. Ainsi, à l’image de ce dieu « conducteur de muses », l’Apollon Musagete Quartett aspire à réussir la synthèse de tous les arts.
En 2008, sa réputation fut affirmée par un Premier prix et trois Prix spéciaux au Concours Musical International ARD de Munich. Cette récompense vint s’ajouter à un palmarès déjà impressionnant, remporté surtout en Autriche et en Italie, où ils se produisent avec succès. On a également pu les voir au Wigmore Hall de Londres et à la Philharmonie de Berlin.
Le groupe trouve son inspiration musicale dans les œuvres qu’ils exécutent, mais également auprès des nombreux collaborateurs avec qui il joue avec plaisir. Parmi les musiciens avec qui il travailla jusque maintenant, on peut citer : Peter Cropper, Anner Bylsma, Giulano Carmignola ou encore Ferenz Rados.
En Pologne, le quatuor bénéficie d’une bourse du Ministère de la Culture et du Patrimoine national polonais.
Le premier disque de l’Apollon Musagete Quartett est sorti en 2009 chez OEHMS Classics. Il comprend des œuvres de Haydn, Szymanowski et Brahms.
Le quatuor n’hésite pas à sortir des sentiers battus de la musique classique : on peut les entendre sur le dernier album de Tori Amos, intitulé Night of Hunters.



Informations pratiques

>>> deSingel (Desguinlei 25, 2018 Anvers) – voir le plan
Tél. : +32 (0)3 248 28 28
>>> samedi 2 février – 20h
>>> 22 € | 18 € | 14 € (65+) | 8 € (-19)
Le concert sur le site du deSingel (possibilité d'acheter ses places en ligne)

Liens

Galerie d’images

FrançaisFrançais NederlandsNederlands EnglishEnglish
 
Newsletter
bruxelles@instytutpolski.org
Isuu