"Solidarność Camp"

Koninklijke Vlaamse Schouwburg (KVS), Brussels
23/09/11 - 01/10/11

Solidarity Camp est un projet transdisciplinaire conçu et produit par Nowy Teatr et l'Institut artistique Wyspa. Il aura lieu du 23 septembre au 1er octobre et sera ouvert tous les jours de 11h à 20h.

SOLIDARNOŚĆ CAMP est un installation composée des baraques des ouvriers du Chantier naval de Gdańsk
Maison 1 : Roman Dziadkiewicz, Collectionneur des fentes, 2011
Maison 2 : Vidéothèque ‐ art vidéo polonais, documentaires et animations réalisés après 1989
Maison 3 : Jadwiga Sawicka, Never happened, 2004 /
Le cabinet de lecture ‐ une collection de livres polonais, d’albums et de magazines à découvrir sur place
Maison 4 : Grzegorz Klaman, Sans titre, 2011
Maison 5 : Marek Sobczyk, Solitairité : musée, anniversaire, monument (2005, réédition 2011)

-------------------------------------------------------------------------------------

>>> Plus de détails : ICI
>>> Informations pratiques : ICI 
>>> Programme au jour le jour : samedi 24 | dimanche 25 | lundi 26 | mardi 27 | mercredi 28 | jeudi 29 | vendredi 30 | samedi 1er

Toutes les informations et le programme complet se trouvent au format PDF au bas de cette page
.

-------------------------------------------------------------------------------------
 
« Solidarność » et les événements entraînés par ce mouvement sont en train de devenir une histoire de plus en plus lointaine. La présidence de la Pologne à l’Union européenne donne une excellente occasion pour s’interroger sur ce que l’idée de solidarité signifie en Europe aujourd’hui. Comment un slogan ainsi que le mouvement qui l’a suivi ont‐ils pu modifier la sensibilité européenne, dans quelle mesure les valeurs de cette époque‐là restent‐elles
d’actualité et dans quelle mesure ont‐elles été éradiquées par la société de consommation, le libéralisme économique, le matérialisme, l’avidité, la tendance à assimilier l’isolement à la sécurité etc. Ce projet offre la possibilité d’une réflexion critique sur l’avenir de la solidarité.

Des objets en provenance des Chantiers navals de Gdańsk, choisis par l’artiste Grzegorz Klaman et modifiés en collaboration avec des travailleurs de ces chantiers, partent, à l’inititative des auteurs du projet, pour une longue tournée, lors de laquelle leur banalité et leur aspect légendaire, étrangement unis, se détachent de leur contexte premier pour déplacer le mythe des chantiers loin de son lieu d’origine et le soumettre à une discussion
critique.

L’espace artistique aménagé par Grzegorz Klaman est composé de pavillons en acier que des années durant les ouvriers ont eu l’habitude d’ériger à l’intérieur des chantiers navals afin de disposer d’un espace privé, séparé de la zone de production. Les rudes conditions de travail – le bruit, le froid et la poussière – les ont motivés à s’organiser entre eux, tout en éveillant le besoin d’un espace intime et individualisé. C’est là qu’ils se rencontraient pendant la pause pour boire un café, manger un casse‐croûte, se reposer et, parfois, mener une activité clandestine. Le fait de privilégier cet espace – modeste zone de sécurité et d’intimité – a longtemps été une tradition que l’on respectait, même si le statut de ces pavillons à l’intérieur du site n’était pas évident. Actuellement, considérés comme un tas de ferraille, ils attendent d’être envoyés vers une aciérie qui les fera définitivement disparaître du paysage des Chantiers de Gdańsk.

Solidarność Camp met en place un village composé de ces pavillons que l’artiste, en collaboration avec les ouvriers des chantiers navals, aura modifié pour satisfaire aux exigences de l’Union européenne en matière de transport. Ils seront devenus des constructions hybrides, l’exemple du choc entre l’esprit du terroir et l’esprit normatif. Ainsi, la pratique normative deviendra un point de référence et créera un lien entre le projet et la lutte des chantiers navals pour survivre dans le contexte communautaire nouveau. Les pavillons seront à chaque fois réinstallés dans un nouvel endroit et leur environnement subira localement des modifications, en coopération avec différents artistes.

Solidarność Camp s’établira pour 5 à 8 jours dans des villes respectives. Il comprendra cinq baraques disposées de manière à créer au centre un espace naturel où auront lieu des rencontres, des conférences et des concerts prévus pendant toute la durée des expositions. Chaque pavillon et son environnement deviendront un lieu d’intervention des artistes, des performers, des comédiens et des intellectuels. Chaque arrêt sur le trajet de ce camp mobile créera une occasion de rencontre et d’intervention des participants locaux. Le camp sera un lieu d’installations visuelles, de projections, de rencontres, de débats, de présentations et d’interventions politiques. Il pourra accueillir des secrets, des parties de cache‐cache, des activités clandestines, des repas et permettra d’y passer le temps ensemble.

5 anciennes cabines d'ouvriers du chantier naval de Gdańsk, réalisées par Grzegorz Klaman, habritent l'événement. Une fois ces espaces privés placés à l'intérieur d'une usine, les objets, retirés de leur contexte, prennent un air banal mais portent en eux un quelque chose de légendaire. Le Camp exposé est investi par des artistes de Pologne et d'ailleurs, il fonctionne comme un tout hybride, multiple et multifonctionnel.

-------------------------------------------------------------------------------------

 Samedi 24

17h - Ouverture oficielle de l’exposition
18h - CONFÉRENCE "Solidarność : événement communiste. Tentative de réinterprétation", par Jan Sowa
19h - PERFORMANCE "Hygiène et sécurite dans le travail de revitalisation des terrains post-ouvriers. Un court entraînement physique renforçant l’indépendance dans l’activite culturelle hors institution", par Jacek Niegoda
20h - CONCERT : musique de Paweł Mykietyn. Interprètes : Andrzej Bauer — violoncelle, Ewa Guziołek-Tubelewicz — bande magnétique

 Dimanche 25

20h - LECTURE : Bożena Umińska-Keff, "Une oeuvre sur la Mère et la Patrie" (Traduction française : Monika Próchniewicz, Sarah Cillaire ; Mise en scène : Ana Brzezińska)

 Lundi 26

18h - CONFÉRENCE : "Le tabou de la liberté. Dramaturgie polonaise après 1989", par Piotr Gruszczyński
19h30 - CONFÉRENCE : "Théâtre en tant que politique – sur les pratiques artistiques visant la transformation de la réalité", par Igor Stokfiszewski

 Mardi 27

20h - DÉBAT : "Quelle peut être la signification politique du matériel ? Débat sur l’installation composée des baraques des ouvriers" (Participants : Grzegorz Klaman, Stef van Bellingen, Luuk Neuwen, Arne Hendricks, Aneta Szyłak)

 Mercredi 28

17h–20h - ATELIER : Consultations pour les artistes. Animées par Steff van Bellingen, Roman Dziadkiewicz, Arne Hendricks, Grzegorz Klaman, Luuk Niewen, Aneta Szyłak
Entrée sans inscription
20h - FILM "Les lieux de transformation", réalisé par Łukasz Konopa

 Jeudi 29

18h–21h - CONCERT "Le cabinet de massages de l’oreille interne" (Interprètes : Radek Duda, Jacek Mazurkiewicz)
Lors de chaque concert d’une durée de 12 minutes, une seule personne peut demeurer dans le cabinet.

  Vendredi 30

17h–20h - CONCERT : "Le cabinet de massages de l’oreille interne" (Interprètes : Radek Duda, Jacek Mazurkiewicz)
Lors de chaque concert d’une durée de 12 minutes, une seule personne peut demeurer dans le cabinet.
19h–21h - ATELIER "L’homme qui sifflait en travaillant et autres contes" - Ateliers sonores pour enfants et adultes, par Zorka Wollny.
Entrée sans inscription

 Samedi 1er

17h–20h - CONCERT : "Le cabinet de massages de l’oreille interne" (Interprètes : Radek Duda, Jacek Mazurkiewicz)
Lors de chaque concert d’une durée de 12 minutes, une seule personne peut demeurer dans le cabinet.
19h–21h - ATELIER "L’homme qui sifflait en travaillant et autres contes" - Ateliers sonores pour enfants et adultes, par Zorka Wollny.
Entrée sans inscription
22h FÊTE DE CLÔTURE : Gypsy Pill – DJ set

-------------------------------------------------------------------------------------

 Informations pratiques

>>> Cet événement sur le site du Nowy Teatr ? Cliquer ICI.

>>> Koninklijke Vlaamse Schouwburg - KVS (Quai aux pierres de taille 9, 1000 Bruxelles) - voir le plan
>>> Du 23 septembre au 1er octobre
>>> Entrée gratuite à tous les événements

-------------------------------------------------------------------------------------

Où se trouve le KVS ?



-------------------------------------------------------------------------------------

Org.: KVS, BOZAR THEATRE, Nowy Teatr (Varsovie), Wyspa (Gdańsk)

Producteur exécutif : Nowy Teatr
Coproduction : Instytut Sztuki Wyspa
Conception et collaboration : Karolina Ochab, Aneta Szyłak, Piotr Gruszczyński, Konrad Pustoła, Igor Stokfiszewski, Joanna Nuckowska
Production : Joanna Nuckowska
Assistants à la production : Natalia Osadowska, Dominik Skrzypkowski, Marek Władyka
Directeur technique : Maciej Żurczak
Designer : Błażej Pindor
Projet réalisé dans le cadre du Programme culturel de la Présidence polonaise du Conseil de l'Union européenne
Cofinancé par le Ministère polonaise de la Culture et de l'Héritage national

Liens

Galerie d’images

Télécharger le fichier

FrançaisFrançais NederlandsNederlands EnglishEnglish
 
Newsletter
bruxelles@instytutpolski.org
Isuu