"Fin" de Krzysztof Warlikowski

Théâtre de la Place, Liège
10/05/11 - 11/05/11
Fin - photo: Magda Hueckel(fragment) Fin - photo: Magda Hueckel(fragment)
Après l’inoubliable « (A)pollonia », le metteur en scène Krzysztof Warlikowski poursuit avec « Fin » sa réflexion pointue sur la condition humaine. Perfectionniste et pertinent, il articule son nouveau spectacle en puisant dans trois références littéraires : « Le Procès » de Franz Kafka, des extraits de « Elizabeth Costello », le roman de J.M. Coetzee, et le projet de scénario de Bernard-Marie Koltès « Nickel Stuff ».
Une étape existentielle commune réunit en effet leurs protagonistes : tous sont confrontés à un face à face avec la porte, celle de la loi, de la vie, de la mort. L’attrait de l’inconnu les conduit à convoiter le franchissement de la porte, à explorer la dimension mystérieuse que recèle « l’autre côté » et à y défricher un chemin. Depuis la nuit des temps, l’homme n’a pu imaginer ce passage obscur qu’à sa propre mesure, en tentant de l’enfermer dans un langage qui lui soit accessible, dans des expériences connues de sa corporalité. Pour le metteur en scène, nous sommes, ne fût-ce que pour cette raison, voués à l’échec. Et « là, où il n’y a pas d’issue, il faut passer par le théâtre ».

-------------------------------------------------------------------------------------

Krzysztof Warlikowski est né en 1962. Après avoir étudié l’histoire, la philologie romaine et la philosophie à l’Université Jagelonne de Cracovie, il partit s’installer à Paris où il continua ses études. En 1988, il retourna en Pologne pour y étudier la mise en scène à l'Ecole Nationale Supérieure du Théâtre de Cracovie. Il travailla avec Krystian Lupa et collabora avec Peter Brook, Ingmar Bergman et Giorgio Strehler.
On lui doit la mise en scène de pièces d'auteurs de registres très divers allant de Labiche à Koltès en passant par Shakespeare, écrivain sur lequel il s’attarda particulièrement (Le Songe d’une nuit d’été, Conte d’hiver, La Tempête, Hamlet, ...). Il s’intéresse également à l’opéra. On lui doit notamment un Don Carlos de Giuseppe Verdi (2000) et un Ubu Roi de Krzysztof Penderecki (2003)
Fidèle à ses collaborateurs, il travaille souvent (et ce sera aussi le cas pour Fin) avec la scénographe Małgorzata Szczęśniak et le compositeur Paweł Mykietyn.

Krzysztof Warlikowski fut présent en Belgique en juin 2010 avec sa version de MacBeth (La Monnaie) et l'année précédente avec (A)pollonia.

-------------------------------------------------------------------------------------

Infos pratiques
Théâtre de la Place
Place de l'Yser 1
4020 Liège

Représentations les 10 et 11 mai à 20h15 au Manège

Prix
: € 9>18

Réservations: lu-ve (13h-18h) via 04/342 00 00 ou billetterie@theatredelaplace.be

Liens

Galerie d’images

FrançaisFrançais NederlandsNederlands EnglishEnglish
 
Newsletter
bruxelles@instytutpolski.org
Isuu