Archives

Arts

Musique

Théâtre

Film

Littérature

Autres

GLORIA ARTIS

Gerard Mortier est décédé ce weekend

Ce grand ami de la culture polonaise avait reçu en 2010 la médaille d’or "Gloria Artis" du Mérite culturel
25/11/43 - 09/03/14
Gerard Mortier à l'Ambassade de Pologne Gerard Mortier à l'Ambassade de Pologne

Gerard Mortier a commencé sa carrière comme directeur adjoint du Festival de Flandre. Durant les années 1973-1980, il remplit les fonctions de directeur artistique des théâtres de Düsseldorf, de Francfort et de Hambourg. En 1981, il fut appelé à devenir le directeur général de l’Opéra de Bruxelles, le Théâtre Royal de la Monnaie, qui devint sous sa direction l’une des maisons d’opéra les plus importantes d’Europe. Dix ans plus tard, il fut nommé directeur du Festival de Salzbourg, où il resta six ans. Répondant à l’appel du gouvernement du land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, il créa, et dirigea à partir de 2001, la "RuhrTriennale2002-2004" qui se déroula dans des lieux anciennement dédiés à l’industrie. Parallèlement, depuis décembre 2001, il remplit les fonctions de directeur à l’Opéra de Paris. De juillet 2004 à la fin de l’année 2009, il en fut le directeur général. Ayant refusé la proposition qui lui avait été faite de diriger le New York City Opera, il collabore depuis le début de l’année 2010 avec l’Opéra de Madrid, le Teatro Real. 
Il était malade d’un cancer du pancréas, auquel il succomba dans la nuit du 9 au 10 mars. 

L’Institut Polonais – Service Culturel de l’Ambassade de Pologne à Bruxelles tient à exprimer ses sincères condoléances à la famille de Gerard Mortier, ainsi qu’à ses proches et ceux qui l’ont connu.



Voici ce que nous écrivions sur ce site le 22 janvier 2010, lorsque M. Bogdan Zdrojewski, ministre polonais de la Culture et du Patrimoine national, a remis la médaille d’or "Gloria Artis" du Mérite culturel à Gerard Mortier.
La cérémonie eut lieu à l’ambassade de Pologne à Bruxelles. Des représentants du monde culturel belge prirent part à cette cérémonie, et parmi eux les directeurs d’institutions telles que Bozar, Flagey ou le Festival de Flandre.
La Médaille "Gloria Artis" du Mérite culturel est décernée aux personnes qui se distinguent dans le domaine de la création artistique, de l’activité culturelle ou dans la protection de la culture et du patrimoine national polonais.
Dans ses fonctions de directeur et de programmateur au sein d’importantes institutions culturelles européennes, Gerard Mortier a promu et encouragé des artistes de différents pays, notamment de Pologne. A l’époque où il dirigeait cet établissement, de grands noms du chant polonais se sont produits au Théâtre Royal de la Monnaire : Elżbieta Szmytka, Barbara Mądra, Elżbieta Ardam, Joanna Kozłowska, Zofia Kilanowicz, Jadwiga Rappé, Stefania Toczyska, Ewa Podleś, ou encore Marek Torzewski, Wojtek Drabowicz et Wiesław Ochman. Il invita également Krzysztof Penderecki à diriger un oratorium qui fut joué au Palais de Beaux-Arts dans le cadre du programme de la Monnaie. Andrzej Wajda mit en scène Les Noces de Stanisław Wyspiański au Festival de Salsbourg à l’époque où Gerard Mortier dirigeait celui-ci. Les chanteuses Aleksandra Zamojska et Anna Radziejewska s’y produirent également. Le succès européen de Krzysztof Warlikowski en tant que metteur en scène d’opéra est lié à l’Opéra national de Paris du temps de sa direction par Gerard Mortier. Warlikowski y prépara trois grandes productions : Iphigénie en Tauride de Gluck, L'Affaire Makropoulos de Janáček et Parsifal de Wagner. Aleksandra Zamojska, Anna Radziejewska et Bartłomiej Misiuda furent au nombre des interprètes engagés par Gerard Mortier.
En 2009, Gerard Mortier présenta à Paris une version du Król Roger ("Le Roi Roger") de Karol Szymanowski mise en scène par Krzysztof Warlikowski. On put e. a. y voir Mariusz Kwiecień, Olga Pasichnyk et Jadwiga Rappé.
Nous devons également à G. Mortier un opéra monté à partir d’Iwona, księżniczka Burgunda ("Yvonne, princesse de Bourgogne") de Witold Gombrowicz. Cette production, présentée initialement à Paris, ouvrira la saison 2010/2011 à la Monnaie.
G. Mortier continue de promouvoir la culture polonaise à l’étranger : il présentera en effet le Król Roger à l’Opéra Royal de Madrid durant la seconde moitié de l’année 2011.
Gerard Mortier peut sans conteste être considéré comme l’un des plus grands promoteurs de la culture polonaise en Europe.

 

FrançaisFrançais NederlandsNederlands EnglishEnglish
 
Newsletter
bruxelles@instytutpolski.org
Isuu
 
Radio 2