Rétrospective Andrzej Wajda

Cinéma Zuid (Anvers)
01/09/17 - 27/10/17
Andrzej Wajda Andrzej Wajda

Cela fera bientôt un an que le grand cinéaste Andrzej Wajda nous quittait, laissant au monde une œuvre cinématographique qui fait de lui l'un des réalisateurs les plus importants de l'histoire du cinéma polonais. Au printemps avait été organisée une rétrospective en son honneur à Flagey. C'est maintenant au tour des amateurs de cinéma du Nord du pays d'avoir la chance de (re)découvrir ses créations. 
Le Cinéma Zuid d'Anvers, en collaboration avec l'Institut Polonais de Bruxelles, projettera en effet tous les vendredis de septembre et d'octobre un film tiré des 65 ans de carrière de Andrzej WAJDA. Cette rétrospective commencera avec sa trilogie de guerre, puis s'arrêtera sur ses films à coloration politique, pour terminer avec ses drames historiques, dont sa dernière œuvre, Les Fleurs bleues (Powidoki). Les neuf films sélectionnés, autant d'étapes dans l'hommage qui lui sera rendu, sont :

INFORMATIONS PRATIQUES

>>> Cinéma Zuid (Waalsekaai 47, 2000 Anvers) - voir la carte
>>> vendredi 1er septembre > vendredi 27 octobre 2017
>>> 5 | 3


          Une fille a parlé (Pokolenie)          
>>> PL/1955/NB/87'/ st FR-NL
Un jeune ouvrier rejoint la résistance communiste à l’occupant nazi. Il passe très vite de la théorie à l’action mais ne peut éviter l’affrontement avec la frange pro-britannique du mouvement. Le premier long-métrage de Wajda est déjà clairement centré sur ses thèmes essentiels, notamment les lignes de fracture idéologique qui traversent la société polonaise.
avec : Tadeusz ŁomnickiUrsula ModrzińskaTadeusz JanczarMet: Tadeusz Łomnicki, Urszula Modrzińska, Tadeusz Janczar

vendredi 1/09 20h30

+++ sur le site du Cinema Zuid

          Ils aimaient la vie (Kanał)        
>>> PL/1957/97’/ st FR-NL
Varsovie, septembre 1994. Le troisième peloton de l'Armée de l'Intérieur est réduit à 63 personnes, hommes et femmes, et est acculé de toutes parts. Quelques-uns d'entre eux se réfugient dans les égoûts avec l'espoir d'échapper aux Allemands. Il semble cependant qu'ils soient faits comme des rats....
avec : Teresa Iżewska, Tadeusz Janczar, Wieńczysław Gliński

vendredi 8/09 20h30

+++ Sur le site du Cinema Zuid

          Cendre et Diament (Popiół i Diament)          
>>> PL/1958/104’/ st EN
A la libération, communistes tentent de prendre le pouvoir en Pologne. Le plus jeune membre d'une faction de la résistance illégale reçoit l'ordre de supprimer un commissaire communiste. La nuit qui précède son meutre, il rencontre une jeune barmaid qui lui montre de nouveaux horizons.
avec : Zbigniew Cybulski, Ewa Krzyżewska, Wacław Zastrzeżyński

Jeudi 19/10 20h00

+++ Sur le site du Cinema Zuid

          Tout est à vendre (Wszystko na sprzedaż)          
>>> PL/1968/105’/ st EN
Dans ce film, Wajda mêle la réalité à la fiction pour rendre hommage à Zbigniew Cybulski, la jeune star de cinéma, héros de Cendre et Diament, mort prématurément. Et dont le nom n'est jamais prononcé. C'est l'histoire d'un réalisateur qui prépare un film et se trouve dans une impasse lorsque son acteur principal ne peut plus le rejoindre. 
avec : Beata Tyszkiewicz, Elżbieta Czyżewska, Andrzej Łapicki, Daniel Olbrychski

vendredi 22/09 20h30

+++ Sur le site du Cinema Zuid

         L'Homme de marbre (Człowiek z marmuru)          
>>> PL/1976/NB+couleur/160'/ st FR-NL
20 ans après l’érection de sa statue, une jeune cinéaste veut réaliser un portrait de Birkut, l'ouvrier modèle. "Jamais, jusque là, le cinéma de l’Est n’avait osé s’attaquer à ce sujet tabou : la falsification des faits par l’Histoire officielle." (F. Forestier).
avec : Jerzy RadziwiłowiczKrystyna JandaTadeusz Łomnicki

vendredi 29/09 20h30

+++ Sur le site du Cinema Zuid


          Les Demoiselles de Wilko
(Panny z Wilka)          

>>> PL/1979/couleur/118'/ st EN
Une méditation automnale et nostalgique à la Tchekhov, autour de l'érosion par les années et l'ennui, des belles dames aimées autrefois. Un Wajda plus poétique, sur le thème de la recherche vaine du temps perdu.
avec : Daniel Olbrychski, Anna Seniuk, Maja Komorowska

vendredi 13/10 20h30

+++ Sur le site du Cinema Zuid


          Danton         
>>> FR, PL/1982/couleur/136'/ st NL
Pendant que la Révolution française, en 1794, est aux prises avec de graves problèmes (coalition des rois, chouanneries diverses), Danton s’oppose à la violence de Robespierre. Wajda, avec lucidité, démonte, à travers le cas du tribun, la mécanique éternelle des procès politiques.
avec : Gérard Depardieu, Wojciech Pszoniak, Angela WinklerPatrice Chéreau

vendredi 20/10 20h30

+++ Sur le site du Cinema Zuid


          Les Fleurs bleues (Powidoki)          
>>> PL/2016/couleur/ st NL
Dans la Pologne d’après-guerre, le célèbre peintre Władysław Strzemiński enseigne à l’Ecole nationale des Beaux-Arts de Łódź. Il avait accédé à la notoriété avant le conflit mondial grâce à son art et au courant "uniste" dont il fut l’un des concepteurs. Ses étudiants continuent à le considérer comme le "Messie de la peinture moderne" mais le ministère de la Culture n’est pas du tout du même avis. Contrairement à ses confrères qui se sont soumis à la ligne du parti et ont accepté les principes du réalisme socialiste, Strzemiński refuse de compromettre son art. Il refuse de suivre les ordres du parti, ce qui lui vaut d’être expulsé de l’université et de l’Union des artistes. Malgré cela, ses étudiants continuent de le visiter et de prendre auprès de lui des leçons privées. Ils prennent note de sa théorie du regard et font grand cas de son avis sur leur travail. Mais Strzemiński, qui avait perdu un bras et une jambe lors de la Première Guerre mondiale, et qui est maintenant sans source de revenus, tombe dans une grande pauvreté et voit son état de santé empirer. Cela n’empêche pas les autorités communistes de continuer à travailler à sa perte. 
avec : Bogusław LindaZofia WichłaczBronisława ZamachowskaAndrzej KonopkaKrzysztof PieczyńskiMariusz BonaszewskiSzymon BobrowskiAleksander Fabisiak

vendredi 27/10 20h30

+++ Sur le site du Cinema Zuid



Andrzej WAJDA
Metteur en scène de cinéma et de théâtre né le 6 mars 1926 à Suwałki en Pologne. Après des études à l’Académie des Beaux-Arts de Cracovie et de l’Ecole de Cinéma de Łódź, il se lance dans le cinéma en 1954. Il eut de nombreuses casquettes : directeur du Teatr Stary de Cracovie de 1962 à 1998, président de la Polish Film Association de 1978 à 1983, conseiller de Solidarność de 1981 à 1989, sénateur de 1989 à 1991, président du Conseil de la Culture de 1992 à 1994, fondateur du Centre d’Art et de Technologie japonais de Cracovie (1994), il est également docteur Honoris Causa de plusieurs universités (American University Washington – 1981, Université de Bologne – 1988, Université Jagellone de Cracovie – 1989, Université de Lyon – 1995, Université Libre de Bruxelles – 1995, Université de Gdańsk – 2004, Université de Varsovie – 2005) et membre de l’Institut de France depuis 1997. Il reçut un grand nombre de prix, parmi lesquels la Croix d’officier de l’ordre de la Polonia Restituta, le Prix Onassis en Grèce (1982), la Légion d’honneur (Officier, 1982), le César du meilleur réalisateur en 1983, le Lion d’or de Venise pour l’ensemble de sa carrière en 1998, un Oscar pour l’ensemble de sa carrière en 1998, un Ours d’or pour l’ensemble de sa carrière en 2006, etc. On lui doit des films tels que Pokolenie (Une fille a parlé) en 1954, Kanał (Ils aimaient la vie) en 1957, Popiół i diament (Cendre et diament) en 1957, Niewinni czarodzieje (Innocent Sorcerers) en 1960, Wesele (Le mariage, d’après Stanisław Wyspiański) en 1973, Ziemia obiecana (La Terre promise, d’après Władysław Reymont) en 1975, Człowiek z marmuru (L’Homme de marbre) en 1977, Człowiek z żelaza (L’Homme de fer) en 1981, Korczak en 1990, Pan Tadeusz (d’après Adam Mickiewicz) en 1999, Katyń en 2007, Tatarak en 2009 et bien d’autres encore.



Cinema Zuid

Liens

FrançaisFrançais NederlandsNederlands EnglishEnglish
 
Newsletter
bruxelles@instytutpolski.org
Isuu
 
Radio 2